Le Plaisir de Manger sans Gluten

Updated: Jul 4

Lorsque l’on découvre des intolérances alimentaires ou une maladie cœliaque, on peut se sentir perdu, surtout quand ces intolérances touchent des aliments connus et présents partout comme le gluten, les laits animaux et les œufs...


Qu’est-ce qu’une intolérance ?


L’intolérance alimentaire est caractérisée par des réactions digestives de type inflammatoire, dues à une mauvaise absorption de certains aliments. Elle est à distinguer de la véritable allergie alimentaire qui elle est causé par une réaction du système immunitaire. L’intolérance est donc plus facile à gérer que l’allergie car les risques sont moindres.


Pour la maladie coeliaque, c’est notre ami le gluten qui est en cause.


Comment découvre-t-on qu’on est intolérant ou cœliaque ?


La réponse n’est pas si simple, mais quelques pistes peuvent être explorées. Lorsque vous mangez un aliment en particulier vous pouvez avoir plusieurs symptômes : maux de ventre, problèmes digestifs, fatigue chronique, douleurs articulaires, état dépressif… Cette liste est non exhaustive et dépend de chaque individu.


Sachez que, de mon avis personnel et avec beaucoup de recul, savoir ce à quoi nous sommes intolérants a un grand impact sur notre santé. Je détruisais ma flore intestinale sans le savoir et tous les médecins vous le diront, l’intestin est le deuxième cerveau du corps humain et il est important d’en prendre soin.



Mon histoire


Quand j’avais 19 ans, au cours de l’été 2016, je me rends chez mon médecin traitant pour une visite de contrôle annuelle. Tout se passe pour le mieux, j’avais juste un petit problème à signaler : des maux de ventre chronique et un état dépressif s’étaient invités dans ma vie.


Avec un peu de recul, mon médecin regarde l’historique de nos rendez-vous et est frappé par une chose : je me plains de mon ventre et de maux de tête chaque année depuis 2011. Ni le médecin ni moi n’avions été inquiets jusqu’à présent car les symptômes ne me dérangeaient pas tant que ça, mais cette année c’était différent.


Elle me fait alors part de ses doutes en tant que médecin et me demande ce que je mange en quantité. La plupart de mon alimentation tourne autour des laitages et du pain. Elle décide alors de me faire des tests et les résultats sont sans appel : des forts taux d’intolérance sont découverts au niveau des laits animaux, du gluten et des œufs…


Elle m’annonce que, pour ma santé, je vais devoir m’interdire tous ces aliments jusqu’à nouvel ordre. C’est la douche froide pour moi. Comment vais-je faire pour remplacer la totalité de mon alimentation ? J’étais habituée à mon bout de fromage au petit-déjeuner et à chaque repas (même au goûter, si si…). Vous vous doutez que j’ai été déprimée pendant une longue période et j’ai été dans le déni total la première année, je n’avais plus le plaisir de manger.


Après plus de 6 mois de privation et de traitement pour soigner mes intestins et mon estomac, j’allais nettement mieux. C’est là qu’un déclic a eu lieu : allier plaisir et intolérance, c’est possible !


Comment je me suis habitué à manger sans gluten, sans lait et sans œufs ?


Un fait qui a son importance pour l’histoire : en 2016, le sans gluten, sans lactose ou végan n’était pas du tout en vogue… Impossible de trouver des conseils pour cuisiner de bons plats, de bons produits de qualité en supermarché… J’en étais réduite à manger de la cuisine vapeur ou de tout cuisiner à l’huile d’olive. Année après année, je commence à tester toutes les autres alternatives au gluten et les plats végans. Petit à petit je m’améliore en cuisine et je reprends plaisir à manger : OUF, on voit le bout du tunnel !





@nogluten_andco, le symbole de ma résilience


Après des années à me plaindre et me morfondre je décide de m’en sortir et d’inventer mes propres recettes. Je me rends compte que beaucoup de personnes sont dans le même cas que moi, c’est la raison qui m’a donné envie de créer un Instagram pour répertorier mes recettes 100% sans gluten et (parfois) végan. Partager mes recettes est un réel bonheur car je sais à quel point il a été difficile pour moi d’accepter mes intolérances.


Finalement, c’est un mal pour un bien car j’ai réduit mon empreinte carbone en consommant plus de produits bruts et de qualité, moins de produits d’origine animal.


J’espère que mon expérience te sera utile. N’hésite pas à faire un tour sur mon Instagram pour pleins de recettes et de conseils !


Virginie Daca

10 views
Sign up to receive more
information about our
products and events!

Just Smile SRL

Avenue Reine Astrid 92, 

1310 La Hulpe

Belgium 

© 2020 by Just Smile SRL

  • TikTok
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • LinkedIn - Black Circle